Applications de dialogue

Plus de trois cents applications de dialogue sont en ligne sur le portail www.odissee.info.

Très concrètement, voici les différences d’exécution (le comment) entre un dialogue basique et un Dialogue W mis au point par l’ODIS, qui prend appui sur une application de dialogue :

  1. Préparation: elle se fait selon un cadrage basique universel : ordre du jour, documents annexes, minutage des temps de parole… La descente d’information est limitée.

Or, avec une application de dialogue, on utilise un questionnaire préparatoire regroupant QI social, témoignages et pratiques : la remontée d’information est optimale. Avec une préparation systémique, l’information est partagée, et l’ouverture au dialogue maitrisée.

  1. Déroulement: le déroulement classique d’un débat se caractérise souvent par des discours emmêlés, qui se superposent, qui s’appuient sur des faits non vérifiés. On confond diagnostics et projets, souhaits et possibles. Le débat tourne à l’imposition, à la polémique.

Or, avec une application de dialogue, la parole est distribuée grâce à plusieurs outils mis à disposition de l’animateur : le livre bleu (recense l’ensemble des faits et des idées), le sociogramme et le fil bleu (distribue justement la parole entre les acteurs). Une parole distribuée et une pédagogie participative  permet l’émergence d’un raisonnement collectif. Si le diagnostic est partagé, si l’innovation est comprise et acceptée, alors on peut amorcer la catalyse sociale.

  1. Suivi: un débat classique se solde souvent par un compte-rendu. Mais ce compte rendu est souvent rédigé de manière non-exhaustive et constitue donc une synthèse aléatoire.

Or, avec une application de dialogue, on propose aux participants une implication immédiate après le débat : des résolutions et un positionnement personnel sont adoptés, et les propositions sont présentées directement aux acteurs du débat. Leur implication, et donc le raisonnement collectif devient durable. L’implication est continue via le réseau social citoyen, l’engagement récompensé au travers d’outils tels que le CV citoyen.