Les Modèles de l’Intelligence Sociale

La diversité de ses terrains d’intervention a permis à l’ODIS d’identifier des liens étroits entre dialogue, lien social et performance et de définir des modèles de l’Intelligence Sociale.

Les modèles de l’Intelligence sociale sont regroupés en sept familles  :

  1. Grille d’analyse du lien social® : Comprendre les jeux d’acteurs et leurs raisons
  2. Les neuf principes fondamentaux du dialogue® : Définir des comportements observables
  3. Cohérence globale de l’organisation® : Assumer au quotidien l’identité de l’organisation
  4. Spirales sociales® : Définir les mécanismes de l’implication des parties prenantes (construire l’appropriation de l’esprit des lois)
  5. Management de l’organisation par l’Identité® : Optimiser tous les vecteurs de lien avec les collaborateurs
  6. Partage des valeurs® : Optimiser tous les vecteurs de liens avec les acteurs extérieurs
  7. La grille d’analyse de l’Identité collective®
  8. Apogée des sociétés : Toute société passe par six phases apologétiques.

La grille d’analyse du lien social®

La grille d’analyse du lien social s’appuie sur trois grands types d’analyses sociologique, philosophique et psychologique. Constamment optimisée et enrichie d’exemples concrets, elle permet d’explorer les structures étudiées sous divers angles : organisation, recrutement, formation, information, communication, audit, rémunération, motivation, expression, implication. Elle met en lumière les points forts et faibles des  personnes, de la structure dans laquelle elles évoluent, et du lien qui existe entre les personnes et la structure.

Les 9 principes fondamentaux du Dialogue®

Chacun des neuf principes fondamentaux du Dialogue a été identifié comme étant présent dans les organisations, actions et contexte les plus performants. Ils permettent d’évaluer et de renforcer les capacités relationnelles, les modes managériaux, les processus de réflexion collective et de définir des modes de fonctionnement optimaux, générateurs de performance et de cohésion.
® Copyright ODIS

La cohérence globale de l’organisation®

Troisième des  familles de modèles de l’Intelligence Sociale, la Cohérence globale de l’organisation permet de mettre en cohérence l’organisation en fortifiant les corrélations entre six dimensions : Vision, Mission, Raison d’être, Valeurs, Comportements, Identité. La Cohérence globale permet à l’organisation d’assumer son identité au quotidien dans ses liens avec chacune de ses parties prenantes.

Spirales sociales®

Chacune des trois spirales Structures / Culture, Attitude / Comportement et Engagement / Responsabilité permet de définir les mécanismes de l’implication des parties prenantes et de construire l’appropriation de l’esprit des lois et des règles.

Management de l’Organisation par l’Identité®

Cinquième des sept familles de Modèles de l’Intelligence Sociale, le Plan de Management de l’Organisation par l’Identité (Plan M.O.I.) consiste à décliner méthodiquement les valeurs d’une organisation dans l’ensemble de ses composantes, ses structures, son plan ressources humaines, communication interne et externe, de développement durable. En induisant un mode managérial lisible par tous, un Plan M.O.I. optimise tous les vecteurs de lien avec les collaborateurs.

Partage des valeurs®

Sixième des sept familles de Modèles de l’Intelligence Sociale, le Partage des valeurs permet la définition d’une stratégie d’implication des partenaires et clients dans des projets communs. Le « Partage des valeurs » permet d’optimiser tous les vecteurs de liens avec les acteurs extérieurs à l’organisation.

La grille d’analyse de l’Identité collective®

Le sentiment d’appartenance et l’affirmation identitaire constituent la clé essentielle de la compréhension de ce qui fonde un collectif. Analyser l’identité d’un corps social suppose de repérer 4 grands paramètres :

– Le lien au territoire (présence, ancrage)
– Les codes relationnels (langages, gestes)
– Le parcours historique (mémoire officielle, mémoires concurrentes)
– Le projet collectif (idéal, méthode)

L’apogée des sociétés®

L’évolution des sociétés répond à des règles qui régissent les interactions entre toutes ses composantes. Aucune structure de pouvoir ne reste indéfiniment dominante. La transformation est constante. Il faut en comprendre les rouages. Il s’agit de distinguer les périodes d’expansion, de croissance et de déclin, et d’en identifier les ressorts sous-jacents et les raisons profondes. Bien sûr, les systèmes d’information sont la clé de la mutualisation des savoirs et des idées, les nouveaux moyens techniques de communication offrant la possibilité à chaque entité d’accélérer la maîtrise de son destin. Nous nous concentrerons ici sur les mécanismes organisationnels. Les six phases apologétiques sont :

  1. L’enfance
  2. La préadolescence
  3. L’adolescence
  4. L’âge adulte
  5. La vieillesse
  6. La mort

.