Comment construire une démocratie adulte ?

Une nouvelle gouvernance pour une nouvelle démocratie !

Les acteurs politiques, afin d’impliquer davantage le citoyen, doivent recourir à de nouveaux mécanismes de gouvernance et prendre des engagements audacieux.

Afin d’instaurer une démocratie citoyenne, qui renforce l’implication du citoyen dans la cité, il est nécessaire d’installer un étage supplémentaire dans le système politique.

Aujourd’hui, pour que chaque français soit responsable de toute la France, les candidats aux élections présidentielles et législatives doivent prendre deux engagements formels :

  1. Le mandat unique
    • Afin de se consacrer pleinement au mandat en cours : impossibilité de cumuler les mandats ni même de renouveler immédiatement son mandat.
  2. Le débat public
    • Afin d’en finir avec la permanence parlementaire où les députés traitent les intérêts particuliers et se comportent en « assistantes sociales » : mise en place d’une démarche de réflexion collective systématique. En préparation de l’ordre du jour du Parlement, organiser un débat public hebdomadaire avec l’ensemble des acteurs de la circonscription, sans aucune distinction politique, sociale ni économique.
    • La méthode pour conduire et organiser ce débat consiste en un travail préparatoire, une distribution équitable de la parole selon le socioprofil des participants, et à tendre vers des propositions collectives et transparentes. La méthode est exposée plus en détail ici, ainsi que dans le cahier des charges contenu dans les rapports L’état social.
    • Un autre corollaire au débat public est de rendre le citoyen acteur, de lui donner envie et de l’impliquer dans la vie de la cité : nous y répondons avec le CV citoyen qui a fait l’objet de l’amendement Odis.